Algérie: Arabie saoudite - La Omra va reprendre progressivement à partir du 4 octobre

Ryad — Suspendu depuis mars en raison du Covid-19, la Omra va progressivement reprendre à partir du 4 octobre, a annoncé mardi le ministre saoudien de l'Intérieur.

Dans une première étape, "6.000 citoyens (saoudiens) et résidents (étrangers) du royaume seront autorisés chaque jour à faire la Omra, à partir du 4 octobre", indique le ministère dans un communiqué publié par l'agence de presse officielle saoudienne SPA.

La décision de reprendre l'Omra a été prise pour répondre aux voeux "des musulmans du pays et de l'étranger" de pouvoir se rendre dans leurs lieux saints, a déclaré le ministère de l'Intérieur.

La mesure concerne les deux villes saintes de La Mecque et de Médine, les deux premiers lieux saints de l'islam.

L'Arabie saoudite avait suspendu "temporairement" début mars la Omra, pèlerinage qui attire chaque année des millions de pèlerins en Arabie saoudite et peut être entrepris tout au long de l'année. Il s'agissait d'une mesure inédite destinée à prévenir la propagation du nouveau coronavirus.

Les autorités avaient également décidé de revoir à la baisse le Hajj, prévu cette année entre fin juillet et début août.

Seuls une dizaine de milliers de fidèles, résidant en Arabie saoudite, ont pu effectuer ce grand pèlerinage, contre quelque 2,5 millions de participants venus du monde entier en 2019.

La décision des autorités saoudiennes risque de priver l'Arabie saoudite d'importants revenus, alors que Ryad espérait pouvoir accueillir tous les ans 30 millions de pèlerins d'ici à 2030.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.