Ile Maurice: Roches-Brunes - L'ouverture d'un centre de loisirs fait polémique

23 Septembre 2020

Les habitants de Roches-Brunes auront à attendre pendant longtemps encore avant de prendre avantage de leur centre de loisirs à la rue de l'Indépendance. Le ministère des Collectivités locales a décidé de geler momentanément son ouverture, prévue initialement la semaine dernière.

Une lettre émanant de ce ministère, datée du 16 septembre, invite le Chief Executive de la mairie de Beau-Bassin-Rose-Hill à ne pas procéder à l'ouverture de ce centre pour le moment, suivant une décision du Conseil des ministres le 7 août.

Or, les conseillers de la mairie sont remontés contre cette décision. Ils dénoncent l'ingérence du ministère dans le libre fonctionnement des collectivités locales. «On ne comprend pas cette décision ministérielle, même s'il n'est pas un secret que le ministère de la Sécurité sociale et de la solidarité nationale avait une visée sur ce centre depuis un certain temps, pour l'utiliser comme un Elderly Care Centre», explique un conseiller.

En aménageant ce centre à Roches-Brunes, la mairie souhaite, selon notre interlocuteur, répondre aux attentes des jeunes qui souffrent d'un manque d'infrastructures de qualité pour s'adonner à des loisirs sains. «Il n'a jamais été question que ce complexe, qui a nécessité un investissement de plus de Rs 8 millions, soit transformé en un centre pour les retraités», fulmine-t-il.

Ce conseiller s'interroge sur l'insistance du ministère de la Sécurité sociale à mettre à la disposition ce centre aux personnes du 3e âge pour leurs loisirs. Il se demande si cette démarche ne serait pas liée à d'autres raisons. D'autant que la ministre de tutelle, Fazila Jeewa-Daureeawoo, est également députée de la circonscription Stanley-Rose-Hill.

Des conseillers contactés ne comptent pas baisser les bras et veulent faire entendre leur voix pour que ce centre, qui se veut une référence en termes d'infrastructure, soit finalement ouvert le plus vite possible et que les principaux bénéficiaires en soient des jeunes de l'endroit.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.