Cameroun: L'hôpital Laquintinie de Douala se donne un nouveau visage.

23 Septembre 2020

Pour la première fois de son histoire, la formation sanitaire a tenu son assemblée générale. Avec validation de son règlement intérieur. Sous l'impulsion de son nouveau Directeur général, Le Prof Noël Emmanuel Essomba.

Une nouvelle image de l'hôpital

Comment faire changer l'image de notre formation sanitaire ? Est la question centrale qui a guidé les travaux du 19 septembre 2020. La salle des cérémonies de la maison du parti de Bonanjo Douala était le cadre de cette rencontre. Le personnel médical et paramédical s'est retrouvé pour un challenge commun, apporter chacun sa contribution dans le nouveau départ de l'hôpital.

Démarche qualité dans la prise en charge du patient.

Pour Le Prof Noël Emmanuel Essomba, nouveau Directeur de l'hôpital installé il y a à peine deux mois, cette séance de travail s'inscrit dans les exigences de la hiérarchie parce que présente dans les textes du ministère de la santé publique. A l'ouverture des travaux, hommage a été rendu au Pr Louis Richard Ndjock, ancien Directeur promu secrétaire général du ministère de la santé publique pour son « travail abattu, notamment dans la démarche qualité dans la prise en charge de chaque patient » Une démarche qui sous-tend la nouvelle vision de l'hôpital du Directeur Essomba qui a martelé à l'attention de ses collaborateurs « l'hôpital Laquintinie doit cesser d'être un mouroir »

Le malade au centre des préoccupations.

Pour y parvenir, le diagnostic a été fait par le Directeur, à travers le tour de tous les services qui a permis de déceler les goulots d'étranglement. Le malade étant au centre de toutes les préoccupations, le Pr Essomba a prescrit à tous le « respect du malade » Et a engagé le personnel dans la lutte contre la vente illicite des médicaments et le détournement des malades. Pour la satisfaction des patients, promesse a été faite dans le sens de l'amélioration du

plateau technique par l'acquisition des matériels. Déjà, 70% des salles sont climatisées, on trouve des kits d'hospitalisation dans tous les services. Des travaux de réfection sont visibles et les murs peints.

De bonnes conditions de travail.

Toutes choses qui ont fait dire au Directeur que d' « ici trois mois, l'hôpital doit présenter une nouvelle image » Pour y parvenir, organisations syndicales et du personnel ont plaidés pour une amélioration des conditions de travail au sein de l'hôpital et la prise en charge du personnel. Réponse du berger à la bergère, le Pr Noel Emmanuel Essomba a énoncé des reformes en cours dans le sens de satisfaire les personnels pour leur permettre d'être plus efficients. Notamment dans les domaines financiers et de la gestion du personnel.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.