Congo-Brazzaville: Vie d'entreprise - La RSE un outil important pour gérer la Covid-19

Dans le but de faire face à la pandémie du coronavirus, Vivianne Okouma Mbella née Tchichelle, consultante en responsabilisé sociétale de l'entreprise (RSE), environnement et développement durable, conseille aux entreprises congolaises d'intégrer dans leur gouvernance la politique RSE et d'arrêter de la considérer comme un luxe.

Depuis plus de 8 mois, la Covid-19 secoue le monde accentuant la crise économique et financière due à la chute du prix du baril de pétrole. Cette pandémie a perturbé l'économie mondiale en touchant tous les secteurs d'activités. Comme bon nombre de pays du monde, le Congo n'est pas épargné. Les entreprises usent des voies et moyens pour s'en sortir. Plusieurs d'entre elles ont soit réduit leurs effectifs, soit fermé les portes. Vivianne Okouma Mbella exhorte les entreprises congolaises à intégrer dans leur gouvernance la RSE qui, selon elle, est un outil important pour gérer la pandémie et anticiper les risques.

« Les entreprises qui en amont avaient déjà dans leur gouvernance une politique RSE avaient des stratégies qui leur ont permis de ne pas fragiliser leurs finances, leurs salariés, l'environnement dans lequel leurs activités sont réalisées. Par contre, les entreprises qui n'avaient pas de politique de RSE ont été surprises par cette crise et se sont retrouvées dans des situations qui les ont conduites à réduire le nombre de salariés. Certaines ont carrément fermé parce qu'elles n'avaient pas de stratégies pour faire face à ce genre de crise. Avec la RSE, l'entreprise est à mesure d'anticiper les risques», a-t-elle conseillé.

D'ailleurs, pour permettre aux responsables d'entreprises congolaises de bien saisir l'importance de la RSE, Vivianne Okouma Mbella a animé, le 13 août dernier par visioconférence, un atelier sur l'apport de la RSE dans la gestion de la situation actuelle de crise sanitaire. La rencontre ayant réuni les entrepreneurs, les responsables des ressources humaines et autres, a aussi permis de faire découvrir la norme de référence de la RSE.

« La norme Iso 26000 énonce certaines pratiques, certains principes et les questions centrales qui sont subdivisées en domaine d'action. L'entreprise peut mettre en place des pratiques pour anticiper les risques financiers, sociétaux, environnementaux. Cela permet de ne pas être surpris et d'anticiper sur les effets négatifs éventuels d'une crise », a indiqué Vivianne Okoumambela.

Les participants à cette rencontre ont émis les réserves sur la manière dont l'Etat accompagne les entreprises dans la mise en œuvre de la démarche RSE afin de l'utiliser comme outil de lutte contre la pandémie ; les questions centrales précises de la norme RSE à intégrer dans la gouvernance de l'entreprise pour lutter contre la pandémie ; la manière de pérenniser les bonnes pratiques de la RSE dans l'entreprise pour protéger les salariés et faire face à une autre crise.

Vivianne Okouma Mbella a aussi évoqué l'importance du lien entre la RSE et les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies. «Les 17 objectifs ODD peuvent constituer une ligne directrice pour les entreprises afin de réellement prendre en compte le social, l'économie, l'environnement et faire l'équilibre entre les 3 volets, ce qui renforce leurs capacités à faire face à une crise », a-t-elle soutenu.

Elle a appelé les entreprises congolaises à ne plus considérer la politique RSE comme étant un luxe : «Ce n'est pas un luxe d'intégrer la RSE dans son entreprise même si cela nécessite de prévoir un budget y afférent. On ne le fait pas seulement pour la philanthropie. Il y a des entreprises qui affirment avoir leur politique RSE mais est-ce que cela se répercute au niveau de leurs fournisseurs, leurs clients, leurs partenaires et sous-traitants ? », s'est interrogé Vivianne Okouma Mbella.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.