Angola: Recyclage de l'AGT sur l'amélioration de la gestion des recettes publiques

Luanda — En vue d'améliorer la gestion des recettes publiques perçues par les services fiscaux angolais, un recyclage de 63 directeurs de l'Administration générale de taxe (AGT) a démarré ce mercredi à Luanda.

A l'initiative de la Cour des comptes, cette formation complémentaire est destinée aux directeurs centraux et à ceux de la 3ème Région de l'AGT.

Portant sur "Le fonctionnement de la Cour des comptes et le remplissage des formulaires de reddition de comptes", ce recyclage de deux jours est également suivi par les chefs des Départements et d'autres techniciens de l'AGT.

Les fonctionnaires de l'AGT, organisme dont les bureaux de prélèvement de taxes sont disséminés à travers le pays, apprennent également dans ce recyclage l'organisation, le fonctionnement et les modalités de supervision de la Cour des comptes.

Cette formation complémentaire se déroule conformément à la Loi numéro 13/10, du 09 juillet, et à la Loi numéro 19/19, du 14 Août.

Dans son mot de circonstance, le directeur de Services techniques de la Cour des comptes, José Miguel, a relevé la nécessité pour les Agences et les institutions publiques d'apprendre des matières portant sur la reddition de comptes.

Pour sa part, la directrice du Centre d'études de Taxe (CET) a souligné que ce recyclage était une marque des objectifs de l'Etat angolais, visant à assurer que chaque institution publique s'acquitte de ses obligations en ce qui concerne la reddition de comptes.

Silvéria Buloto a ajouté que l'initiative de la Cour des comptes ferait de l'Administration générale de Taxe, un organisme d'excellence en matière de reddition de comptes.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.