Madagascar: Coopération - Surveillance des fonds européens

L'Union Européenne a affecté une enveloppe de cinq cent dix huit millions d'euros du Fonds européen de développement (FED).

Une coopération florissante nécessitant une gouvernance solide selon les explications, hier à Antsahavola, des responsables du Bureau d'Appui à la Coopération Extérieure (BACE). Le fond de développement, qui en est à sa onzième édition, se consacre sur trois secteurs d'intervention, la gouvernance et le renforcement des politiques publiques avec une enveloppe de plus de cent quarante millions d'euros, les infrastructures en support au développement économique qui aura droit à un financement de deux cent trente millions d'euros et le développement rural avec une enveloppe de cent trente millions d'euros.

Il s'agit ainsi pour les bailleurs de veiller aux respects des programmes où ces fonds sont engagés. « (... ) Nous œuvrons dans la promotion des projets et assurons la conformité des documents à envoyer à l'Union Européenne pour les demandes de financement, en veillant à ce que ces projets cadrent avec les objectifs de la convention signée», indique Bruno Maurille Rakotomahefa, directeur du BACE.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.