Madagascar: Ambalavao Isotry - Un hangar de stockage prend feu

Un embrasement menaçant s'est déclaré dans un hangar de stockage de friperies, hier à Ambalavao Isotry. Les secouristes ont eu du mal à découvrir la bouche d'incendie des lieux.

Sinistre. Un magasin de stockage de friperies a été la proie des flammes, hier en milieu d'après-midi, à Ambalavao Isotry. Ce hangar, dont le propriétaire serait en litige avec l'autorité, était scellé. Ce qui a rendu assez difficile l'accès au site par les sapeurs-pompiers. Il se situe à côté d'un building en cours de construction.

Les commerçants de pièces détachées et d'accessoires auto-moto entourant l'endroit ont rapidement pris leurs jambes à leur cou avec leurs marchandises dès qu'ils ont entendu les crépitements. C'était vers 15h 20, une fumée noire, épaisse et suffocante, s'était dégagé du dépôt et avait envahi les rues.

Danger

L'équipe de soldats du feu envoyée par l'Organisation de secours (Orsec) de Tsaralalàna et celle du corps de protection civile (CPC) sont vite arrivées sur place. De son côté, la police du poste d'Ampefiloha a sécurisé le périmètre et coupé les routes passant par là.

Selon les témoignages recueillis, « les eaux utilisées par les sapeurs-pompiers se sont épuisées trop tôt. Deux fourgons pompe-tonnes ont dû retourner à la caserne pour en chercher. Plusieurs minutes après, on les a informés de l'existence d'une bouche d'incendie derrière les trois buildings en face du stockage en feu ».

À la lumière des interventions, « les secouristes sont allés voir le poteau d'incendie qui n'a fonctionné qu'après une trentaine de minutes ».

Les flammes ont touché les échafaudages en bois du grand immeuble en cours de construction. « C'est donc là que l'entourage et les commerçants s'inquiètent, puisqu'on ne sait pas si cela pourrait fragiliser l'édifice. Ce serait vraiment un danger public s'il s'écroulait », réagit un riverain.

La police du secteur a expliqué que l'incendie n'a fait ni mort ni blessé. Les autres maisons mitoyennes ont été épargnées. « L'origine du feu reste indéterminée. Il n'y avait personne dans ce hangar qui était, d'ailleurs, fermé au moment du brasier », raconte un officier de police présent sur les lieux avec ses hommes. La fournaise a été éteinte en fin d'après-midi.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.