Madagascar: Agripreneuriat - L'octroi de certificat foncier se poursuit

Relance d'un justificatif de propriété foncière. C'est dans la localité d'Ambatomena dans la région du Vakinankaratra que l'octroi de certificats fonciers refait surface, vendredi dernier.

Connaissant un dynamisme de l'agripreneuriat qui se traduit par le recours au crédit pour développer des activités agricoles, les habitants d'Ambatomena sont de plus en plus intéressés par la certification foncière de leurs propriétés terriennes.

À travers le soutien financier de la Banque mondiale, l'octroi de certificats fonciers à Ambatomena s'inscrit dans le cadre du projet de croissance agricole et de sécurisation foncière connue sous le sigle Casef. Pour Soja Sesy , le coordinateur de ce projet, « l'obtention de certificat foncier permet au bénéficiaire d'accéder au prêt devant les institutions de microfinance vis-à-vis desquelles ce document est valable pour attester la propriété d'une parcelle ».

En milieu rural où les litiges fonciers font légion comme c'est le cas à Ambatomena , plus de trois quart des problèmes arbitrés par les responsables communaux sont relatifs à des mésententes sur le droit de propriété sur des terrains. « Cinq mille cent sept certificats fonciers sont confectionnés dont deux mille cents sont délivrés en ce moment à Ambatomena. Placé au centre des transactions en milieu rural, le certificat foncier vaut titre de propriété. Utilisable en guise de garantie, en cas de vente, en matière de succession ou de donation ou s'il y a mise en location d'un terrain et autres utilités. Le détenteur du certificat foncier dispose d'un droit incontestable et inattaquable de propriété sur une surface donnée », affirme Liva Raharison, directeur de cabinet du ministre en charge de l'aménagement du territoire.

Correctif apporté aux problèmes d'empiètements de propriétés foncières, le certificat foncier illustre une image de la surface possédée avec ses délimitations et est doté d'un code QR informant sur le titulaire. L'opérateur Geox2 est chargé du traitement informatique des demandes de certificat foncier et de la reconnaissance sur terrain des propriétés à certifier. Quatre cent trente-huit guichets fonciers seront opérationnels pour assurer l'opération de délivrance escomptée de deux millions de certificats fonciers dans seize régions d'ici 2022.

Dans la commune rurale d'Ambatomena où résident actuellement vingt-deux mille habitants, un guichet foncier est ouvert depuis 2008 et c'est en contrepartie du versement d'un montant de 5000 ariary par parcelle qu'un propriétaire de terrain peut bénéficier de l'opération de certification de propriété.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.