Cameroun: Mercato - Aboubakar est à Istanbul

L'attaquant camerounais devrait s'engager avec le Besiktas incessamment.

Vincent Aboubakar est en Turquie depuis quelques jours où un engagement est annoncé avec Besiktas. L'attaquant de 28 ans, indésirable au FC Porto après une dernière saison émaillée par des blessures, se cherchait un point de chute. West Ham, Saint-Etienne, Nantes et surtout Besiktas avaient fait part de leur intérêt pour l'ancien joueur de Coton sport de Garoua. Les médias turcs affirment que les deux parties se sont mises d'accord pour un contrat de deux ans basé sur les performances de l'attaquant camerounais. Une clause prévoirait également la résiliation du contrat sans indemnités en cas de nouvelle blessure grave. On n'attend donc plus que la signature officielle après la visite médicale. Sauf changement de dernière minute.

Vincent Aboubakar avait déjà passé une saison dans le club stambouliote lors de la saison 2016-2017. Ce passage en Turquie, sous forme de prêt, avait été apprécié des dirigeants turcs puisqu'ils font tout depuis plus d'un an pour faire revenir le Camerounais, auteur de 18 buts en 36 matchs (championnat et coupes européennes). Arrivé à Porto en 2014 en provenance de Lorient, Vincent Aboubakar a été placé sur la liste des départ cette saison alors que son contrat avec le club portugais court jusqu'en 2021.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.