Sénégal: Adduction d'eau potable à Touba - Le DG de l'OFOR satisfait des travaux en cours

Touba — Le directeur général de l'Office des forages ruraux, Seyni Ndao, a fait part de sa satisfaction relative au niveau de réalisation de nouveaux ouvrages d'adduction d'eau potable à Touba, mercredi, au terme d'une visite de ces chantiers dans la capitale du mouridisme.

"L'Etat du Sénégal a fait beaucoup d'efforts ces trois dernières années, et cela a contribué à une production additionnelle de 35.000 mètres cubes. En trois ans, on a réalisé des ouvrages qui peuvent desservir une population d'un million de personnes", a-t-il indiqué.

Le directeur général de l'OFOR, accompagné du gouverneur de région, Gorgui Mbaye, a évoqué la mise en œuvre en cours d'un programme d'urgence à Touba, consistant à réaliser de nouveaux forages à Sam Abdou Latif, Touba Ndiarème ou Darou Marnane, par exemple.

"Au total, les 33 forages seront fonctionnels et les châteaux d'eau seront mis en service lors du Grand Magal de Touba", a annoncé le DG de l'OFOR. Sans compter que 100 camions-citernes seront positionnés dans les quartiers périphériques, a-t-il signalé.

"Nous espérons que toutes les décisions prises vont impacter dans la distribution d'eau et sur l'organisation du magal de Touba", a de son côté déclaré le gouverneur de Diourbel Gorgui Mbaye.

Il a dit être venu vérifier si les ouvrages qui sont en train d'être réalisés à Touba ont la capacité d'offrir des "solutions pérennes" à la capitale du mouridisme en matière d'adduction d'eau potable.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.