Madagascar: Santé des enfants - Opération réussie pour Joachim, Térence et Sabrina

La naissance de son enfant avec une malformation est souvent redoutée. Malheureusement, cela peut arriver et une opération chirurgicale s'avère nécessaire surtout s'il en va de la survie de l'enfant. Situation difficile pour les familles démunies de Madagascar qui ne disposent pas toujours des moyens financiers nécessaires pour assurer une intervention chirurgicale.

Joachim est né avec les mâchoires soudées ; Térence avec une malformation des muscles du visage et de la mâchoire ; et Sabrina née sans anus. Ces trois enfants de Tamatave ont récemment bénéficié d'une opération chirurgicale nous a raconté l'association Tamatave Aide. Ces interventions, qui auraient dû se tenir un peu plus tôt, ont été retardées par l'arrivée de la pandémie de Covid-19 et le confinement.

Mais dès que la situation s'est un peu calmée, les interventions ont pu avoir lieu à Antananarivo durant ce mois de septembre 2020. Tamatave Aide a recouru à une collecte de fonds pour financer les opérations puisqu'elle ne reçoit aucune aide structurelle, aucun subside de l'administration, et ne vit que grâce aux dons qu'elle reçoit. Notons qu'en dehors de Joachim, Térence et Sabrina qui figurent parmi la centaine d'enfants qui jouissent du programme nutritionnel de l'association ; une dizaine d'autres nécessitent aussi des opérations.

Le mérite des médecins malgaches. Tamatave Aide avoue être satisfaite du haut savoir faire du personnel médical malgache. « L'opération du petit Joachim, tant dans sa préparation, son exécution que son suivi post-opératoire nous a démontré le haut savoir-faire du personnel et ce, du professeur d'université, au technicien de l'imagerie, en passant par les docteurs, les internes et les infirmiers et infirmières » a tenu à remercier Tamatave Aide. L'association va même jusqu'à affirmer que le fait de se rendre à l'étranger pour être bien soigné est une époque révolue et que la médecine malgache n'a plus à acquérir ses lettres de noblesse ; « elles sont acquises !

Le tout est de le faire savoir ». Aussi, l'association qui gère le centre de nutrition pour enfants au sein du CSB II d'Ankihiriry à Toamasina a tenu à remercier vivement les spécialistes malgaches qui ont opéré les trois enfants ; à savoir le Pr. John Bam Razafindrabe, directeur de l'hôpital Befelatanana / Chirurgie maxillo-faciale ; le Dr. Sidone Rakotonomenjanahary, médecin anesthésiste-réanimateur ; le Dr. Romain Raherison, chef de clinique de la chirurgie pédiatrique du CHUJRA ; mais aussi les personnels des services techniques et administratifs de ces deux hôpitaux.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.