Sénégal: Louga - Le Général Coumba Diouf Niang parrain du nouveau camp militaire

24 Septembre 2020

Le camp militaire inauguré hier, dans le village de M'Barome Diop situé dans la commune rurale de N'Guidileu à trois kilomètres de Louga et bâti sur une superficie de 70 hectares, porte le nom du Général de brigade Coumba Diouf Niang.

L'annonce a été faite par le ministre des Forces armées qui présidait la cérémonie d'inauguration. Le choix de l'implantation du camp à Louga témoigne, selon Me Sidiki Kaba, de la volonté du Chef de l'État de renforcer le maillage territorial des unités afin de s'adapter à l'évolution de la situation sécuritaire de la sous-région et de mieux répondre aux besoins des populations.

Ce camp militaire, a révélé le Lieutenant-colonel Pascal Mendy, chef de corps commandant le bataillon, est « une délocalisation du 22ème Bra de Bango (Saint-Louis) pour l'implanter à Louga et réaliser un maillage de nos unités ».

Né le 1er juillet 1930 à Linguère, le Général de brigade Coumba Diouf Niang a fait ses études secondaires au lycée Charles Ntchoréré (ex-Prytanée militaire de Saint-Louis). Il a commencé sa carrière militaire dans l'armée française où il est entré le 15 juillet 1948.

C'est à l'École de formation des officiers ressortissants des territoires d'Outre-mer qu'il a débuté sa formation initiale.

Transféré dans l'armée nationale du Sénégal le 1er décembre 1960, il accède au grade de capitaine et est nommé deuxième chef de corps du Groupement commando de 1964 à 1967 puis chef de corps de 1970 à 1971.

Premier officier sénégalais Chef d'état-major en 1972, il sera promu plus tard à la tête de l'École polytechnique de Thiès. Commandant de l'Armée de terre de 1975 à 1979, il a représenté le Sénégal comme attaché militaire naval et de l'air à Bonn, en Allemagne.

Promu Général le 1er avril 1983, il est nommé inspecteur des Forces armées avant de prendre sa retraite le 1er juillet 1988. Le Général Coumba Diouf Niang a tiré sa révérence le 14 mars 1996.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.