Cote d'Ivoire: Alassane Ouattara répond à Soro dans Paris Match - « Enivré par l'argent et le pouvoir, il a simplement perdu la tête »

24 Septembre 2020

Le Chef de l'exécutif ivoirien, répond rarement à des attaques de Guillaume Soro, ex-président de l'Assemblée nationale.

Cette fois-ci dans Paris-Match, il a tenu à évoquer le cas de l'ex-patron des Forces nouvelles. Et lever le voile sur des questions que les Ivoiriens se posent depuis l'exil volontaire de ce dernier à Paris.

A l'hebdomadaire français, le Président ivoirien a confié que Guillaume Kigbafori Soro est « enivré par l'argent et le pouvoir » et d'ajouter qu'il a « simplement perdu la tête ».

Aux autorités françaises, Alassane Ouattara a demandé de se préoccuper de M. Soro qui dira-t-il, « mène la grande vie à Paris, reçoit dans des restaurants de luxe et tient des conférences de presse dans des palaces ». Et de s'interroger : « Comment peut-il avoir ce train de vie ? D'où sort cet argent ? »

A la question de savoir s'il trouve que la France est complaisante envers Guillaume Soro, le Président de la République de Côte d'Ivoire répond : « Je dis juste qu'il devrait respecter le devoir de réserve qui sied à qui séjourne dans un pays avec un visa de tourisme. »

A propos de la dette qu'il aurait envers Guillaume Soro et qu'il ne serait jamais parvenu au pouvoir sans lui, Alassane Ouattara a indiqué que son ancien compagnon a le « droit de faire campagne avec les arguments qu'il veut ».

Cependant, le Président Ouattara estime de la part de M. Soro que son attitude est « une insulte à ceux qui se sont battus pour que la Côte d'Ivoire en finisse avec le fléau de l'ivoirité ».

Et de rappeler que le leader des ex-Forces nouvelles a « écrit un livre pour dénoncer l'ivoirité" et accuser Bédié d'en être le promoteur ».

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.