Congo-Brazzaville: Coalition Lamuka - Pas de tension entre Martin Fayulu et Adolphe Muzito

Les violons s'accorderaient bien entre les deux leaders qui se préparent à se passer le flambeau de la présidence tournante de cette plate-forme politique.

Le parti Engagement pour la citoyenneté et le développement (Ecidé) rejette l'idée d'une crise entre son leader, Martin Fayulu, et un autre dirigeant de la coalition Lamuka, Adolphe Muzito. Pour cette formation politique, il n'y a pas de tension entre ces deux leaders.

Dans une mise au point parvenue à la presse, la cellule de communication du parti de l'un des challengers de Félix-Tshisekedi à l'élection présidentielle de décembre 2018 fustige un article posté sur un média en ligne émettant de Kinshasa qui a parlé d'une tension qui existerait entre Fayulu et Muzito autour de la remise et reprise.

Pour l'Ecidé, la coalition Lamuka se porterait bien et les travaux préparatifs pour la passation du bâton de commandement entre les deux hommes avancent normalement. « Le journal 7sur7.cd vient de publier un article contenant des fausses informations. Merci aux lecteurs de ne pas en tenir compte. La coalition Lamuka se porte bien et les travaux pour la remise et reprise avancent à merveille », est-il écrit dans ce document qui pense ainsi mettre fin à ce qui est qualifié de rumeur.

Ce média en ligne, note-t-on, avait indiqué dans l'une de ses livraisons que les deux leaders de la coalition Lamuka auraient des points de divergence sur le contenu de la déclaration devant sanctionner la remise et reprise de la présidence tournante de leur plate-forme politique. « Il s'observe depuis quelques jours une tension entre Martin Fayulu, président entrant, et Adolphe Muzito, président sortant de la coalition Lamuka », a révélé le média en ligne. Et de poursuivre que les deux hommes auraient des points de vues diamétralement opposés sur le contenu de la déclaration devant sanctionner la remise et reprise de la présidence tournante de la coalition Lamuka. « Fayulu aurait même refusé de prendre au téléphone Muzito, à deux reprises », a informé le média en ligne, citant une source sous couvert de l'anonymat. 7sur7.cd qui va jusqu'à admettre que cette situation serait, d'ailleurs, l'une des causes du retard pris de la cérémonie de remise et reprise entre les présidents des partis politiques Fayulu et Muzito.

Il est rappelé que la cérémonie de remise et reprise initialement prévue le week-end dernier entre Adolphe Muzito et Fayulu avait été renvoyée à une date ultérieure.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.