Congo-Brazzaville: ARPTC - L'effectif du collège des conseillers désormais au grand complet

Les deux nouveaux membres, Prince Cokola Ntwali Katintima et Joseph-Alfred Ponde Isambwa, ont rejoint et complété l'équipe déjà en service depuis juin dernier suite à leur prestation de serment à l'audience solennelle publique du Conseil d'Etat présidée par le magistrat Joseph Tsimba Khonde, le 23 septembre.

Nommés par le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, aux termes de l'ordonnance du 10 septembre 2020, Prince Cokola Ntwali Katintima et Joseph-Alfred Ponde Isambwa sont entrés en fonction suite à leur prestation de serment. Car, comme l'a rappelé le greffier, la notification ne suffit pas pour ce faire. Ils se sont soumis à l'obligation de prêter serment comme requis par la législation en ces termes : « Devant Dieu et la nation, je jure obéissance à la Constitution et aux lois de la République démocratique du Congo et m'engage à remplir loyalement les fonctions qui me sont confiées et à n'entreprendre aucune activité contraire à l'honneur et à la dignité de mes fonctions ». Ce, en présence notamment du Conseiller principal du président aux Ptntic, en l'occurrence Freddy Lukaso. Le collège des conseillers de l'Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPTC) présidé par Christian Katende Mukinayi est donc désormais au complet depuis ce mercredi 23 septembre.

Au terme de la cérémonie, Prince Cokola Ntwali a soutenu déjà être informé de la dynamique en cours de l'équipe dont il s'est réjoui d'avoir rejoint les rangs. « Nous avons déjà eu des échanges avec les autres membres du collège. Nous sommes déterminés à nous mettre au travail en vue d'améliorer la qualité des services. Le plus grand souci est d'offrir le meilleur aux utilisateurs finaux qui doivent trouver leur compte dans les services fournis par les opérateurs des télécommunications. De manière globale, nous allons assumer pleinement le rôle de la régulation avec les autres membres dont la compétence est avérée. L'équipe est prête à travailler, la stratégie globale telle que définie va être présentée par le président de l'ARPTC», a-t-il dit. Quitte à renchérir sur le sujet, Joseph-Alfred Ponde Isambwa a fait part de son engagement à se dévouer aux nouvelles responsabilités confiées par le président de la République « après près de 47 ans sous le drapeau ». L'ex-auditeur général des Forces armées de la RDC a soutenu à cet effet : « La population peut attendre de moi un travail bien fait ».

Des priorités

De son côté, le président du Collège des conseillers, Christian Katende Mukinayi, est revenu sur les priorités de l'ARPTC qui vont dans le sens de « développer la numérisation de l'administration, beaucoup de contenus locaux, des infrastructures de base. Faire en sorte qu'il y ait une connectivité beaucoup plus importante, assainir le secteur de manière à permettre l'expression d'une concurrence libre et loyale dans l'intérêt de toutes les parties ». Il n'a donc pas, vu les circonstances, manquer de souligner à propos de son équipe : « Nous étions déjà à pied d'œuvre, ceux qui nous rejoignent vont continuer le travail déjà initié avec nous ».

A titre de rappel, l'actuel collège des conseillers de l'ARPTC a pris ses fonctions le 22 juin 2020 composé alors de cinq membres. Présidé par Christian Katende, secondé à ce poste par Lydie Omanga en qualité de vice- présidente, il avait dans son effectif trois conseillers. L'arrivée de Prince Cokola Ntwali Katintima et Joseph-Alfred Ponde Isambwa vient porter au complet ledit effectif qui avait jusqu'ici dans ses rangs Gauthier Kamashi, Ilunga Bruno et Alain Mushidi. C'est désormais une équipe forte de ses sept membres qui entend donner le meilleur à partir du siège social de l'ARPTC domicilié à l'immeuble 1113 en remplacement de celle conduite par Odon Kasindi.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.