Algérie: La rentrée culturelle doit être célébrée chaque année

Alger — La ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda a mis l'accent, jeudi à Alger, sur l'importance de la célébration de la rentrée culturelle qui doit être une tradition annuelle accompagnée d'activités et de festivités culturelles diverses.

Lors d'une conférence de presse organisée au Palais de la Culture Moufdi Zakaria pour présenter les axes du programme de la rentrée culturelle 2020-2021 (26 septembre-7 octobre), la ministre a souligné que cet évènement sera célébré annuellement, accompagné d'activités culturelles diverses comprenant des œuvres et innovations des jeunes pour leur permettre de se faire connaitre auprès du public.

La conjoncture sanitaire a été prise en compte dans l'élaboration des activités du programme de la rentrée culturelle qui a pour thème "Notre culture est dans notre diversité et notre unité", a fait savoir Mme Bendouda, précisant que les contenus sont diversifiés entre art plastique, théâtre, poésie, littérature et musique outre des activités intellectuelles dont des communications et des conférences sur des thèmes philosophiques et littéraires.

Ce programme accorde un intérêt particulier au livre, notamment suite au report du Salon international du livre d'Alger (SILA) face à la persistance de la pandémie du coronavirus. La décision définitive concernant le Salon du livre sera prise en fonction des statistiques et avis du Comité scientifique, a ajouté Mme Bendouda.

Concernant l'exposition d'art plastique, elle a fait savoir que les portes des établissements étaient ouvertes aux innovateurs pour faire connaitre leurs œuvres.

Le programme de la rentrée culturelle est fin prêt et s'étale à toutes les wilayas avec la contribution des directions et des maisons de culture qui organiseront une rentrée culturelle locale dans leurs wilayas.

Le coup d'envoi du programme de la rentrée culturelle sera donné samedi par la visite de l'exposition du pavillon Mohamed Dib au Palais de la culture, l'exposition d'arts plastiques et une autre exposition sur les dernières productions du théâtre national algérien (TNA) et des théâtres régionaux, outre des spectacles musicaux et des présentations.

Le programme se poursuivra jusqu'au 7 octobre avec des festivités et des conférences, notamment sur "les réalisations du théâtre algérien depuis 58 ans, observations et enjeux".

Dar Abdelatif abritera une exposition de l'artiste Mohamed Mebarki, intitulée "L'amour divin", qui compte des tableaux réalisés durant le confinement ainsi qu'une exposition de photographies et d'autres activités, dont une cérémonie de remise des prix du concours national de poésie.

Des activités seront organisées à la bibliothèque nationale, notamment une conférence sur le grand écrivain Mohamed Dib ainsi qu'une conférence sous le thème "Pour la philosophie de la culture", animée par la ministre de la culture et des arts et une conférence sur "le discours philosophique en Algérie" animée par Dr Omar Bousaha, suivie d'une rencontre de la ministre avec les intellectuelles et les artistes.

Parmi les autres activités programmées à la bibliothèque nationale, une rencontre nationale du Réseau des conteurs et une rencontre avec de jeunes écrivains, outre la première rencontre du réseau des clubs et cafés littéraires.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.