Sénégal: Cissé Lô appelle à la tenue d'élections des bureaux des chambres consulaires

Diourbel — Le président de la Chambre de commerce d'industrie et d'agriculture de Diourbel, Moustapha Cissé Lô, a appelé jeudi à une réflexion rapide sur l'organisation d'élections des membres des chambres consulaires confrontées à un problème de renouvellement de leurs bureaux.

"Il faut réfléchir rapidement sur l'organisation des élections des chambres de commerce", a-t-il dit au cours de l'assemblée générale de la chambre de Commerce de Diourbel.

Selon lui, les chambres de commerce sont confrontées à de nombreux problèmes particulièrement celui relatif au renouvellement des bureaux.

"On va vers une réforme, mais il faut aller à des élections parce que les mandats des membres ont expiré depuis longtemps", a préconisé M. Lô.

Il a insisté sur la nécessité de discuter pour remplacer les membres du bureau. "Il y a des membres titulaires qui sont décédés", a-t-il indiqué.

Moustapha Cissé Lô a également sollicité une augmentation des moyens des chambres de commerce qui sont devenues "fragiles".

"On demande au ministère des Finances une augmentation des moyens pour faire fonctionner les chambres , a-t-il ajouté, évoquant les nombreuses charges auxquelles les chambres consulaires doivent faire face pour leur fonctionnement.

Le point principal l'Assemblée générale a porté sur le financement pour la construction d'un siège pour la chambre de commerce de Diourbel financée par le COSEC à hauteur de 100 millions de francs Cfa, a fait savoir son vice-président, Bassirou Mbacké Ndiaye.

Pour M. Ndiaye, la réfection du siège a tardé parce qu'il fallait faire une expertise du bâtiment actuel.

L'institution consulaire a voté un budget de fonctionnement fixé à 39 millions FCFA pour l'exercice 2020.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.