Madagascar: Examen - Le coronavirus à l'épreuve d'anglais

Les épreuves de l'examen du BEPC s'achèvent avec un sujet d'actualité. L'épreuve d'anglais qui s'est tenue, hier matin, comportait un texte et des questions sur l'épidémie de coronavirus. « On nous a demandé, entre autres, les mesures de prévention du coronavirus », rapportent des candidats au centre d'examen Lycée moderne Ampefiloha (LMA).

Visiblement, ils avaient les visages détendus, en sortant de leur centre d'examen. « Nous n'avons pas eu trop de mal à traiter le sujet, même si cette maladie ne figure pas dans le programme scolaire et qu'il n'a pas été traité en classe. On entend souvent parler de ce sujet, lors des sensibilisations sur le coronavirus à la télévision ou à la radio », avance une candidate.

Selon l'explication d'un enseignant, les élèves, notamment, les candidats aux examens officiels, doivent toujours être attentifs aux actualités. « Il ne suffit pas d'apprendre les cours donnés à l'école, car l'élève doit maîtriser aussi bien le programme scolaire, que les actualités. Il n'est pas rare que des questions d'actualité soient posées dans les épreuves d'examen », explique-t-il.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.