Cote d'Ivoire: Des compagnons de Guillaume Soro libérés

Les pro Soro libérés
24 Septembre 2020

En Côte d'Ivoire, la justice a libéré 9 sur 19 compagnons de Guillaume Soro, ancien Premier ministre, dans la nuit du mercredi à jeudi 24 septembre.

Ils étaient détenus depuis la fin décembre. Parmi ces neufs libérés, trois des cinq députés, pour la plupart, poursuivis pour «tentative d'atteinte à la sûreté de l'État».

Une partie de l'opposition ivoirienne a appelé à la mobilisation et à la désobéissance civile pour faire barrage à la troisième candidature d'Alassane Ouattara à la présidentielle du 31 octobre, jugeant que celle-ci était anticonstitutionnelle.

Selon des informations de Rfi, les proches de Guillaume Soro, Alain Lobognon, Soul to Soul, ou Tehfour Koné, ainsi que les deux frères de l'ancien Premier ministre sont toujours derrière les barreaux, en outre, informe la même source, le représentant spécial de l'ONU en Afrique de l'Ouest est en ce moment à Abidjan où il multiplie les rencontres avec les acteurs politiques.

«La Constitution est claire: Ouattara ne peut pas être candidat à un troisième mandat. Ses juristes l'ont dit. Les rédacteurs de la Constitution l'ont affirmé. Le ministre de la Justice l'a déclaré devant les députés. Lui-même l'a déclaré dans plusieurs interviews.

Son revirement ne nous surprend guère, tant nous le connaissons comme un homme de reniement et de parjure», a notamment affirmé Guillaume Soro dans une interview, accordée au journal français le Point.

Sous le coup d'un mandat d'arrêt international, lancé contre lui, par le gouvernement Ivoirien, la candidature à la présidentielle de Cote d'Ivoire de Guillaume Soro a été rejetée.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.