Madagascar: Académie de football - Un poste taillé sur mesure pour Yves Rabemaromanga !

Yves Rabemaromanga sait parler aux jeunes en sus de son expérience d'entraîneur.

Les travaux de construction des 23 stades synthétiques avancent à grands pas. Une aubaine pour le football malagasy qui va désormais pouvoir profiter pleinement de cette belle opportunité offerte par le président Andry Rajoelina qui veut se servir du football comme ciment de cette solidarité bien malagasy.

Tout le monde veut revivre cette douce euphorie née de la qualification des Barea aux quarts de finale de la Coupe d'Afrique des Nations. Une ambiance que la Grande Île n'a jamais connue auparavant. Logique si dans la foulée, l'Etat s'est engagé à faire du football ses priorités.

Un champion en puissance. Un engagement qui s'enchaîne à d'autres car pour faire de Madagascar une grande nation du football et pourquoi pas un champion d'Afrique en puissance, il va falloir investir davantage dans la préparation de la relève.

Relève, le mot est lancé comme un passage obligé surtout que nos Barea actuels ne sont plus tous jeunes.

Il faut donc une politique adaptée au contexte actuel notamment de pouvoir regrouper dans un seul centre les meilleurs jeunes issus des quatre coins de l'île. Une académie de football au sein de laquelle sont appelées à travailler toutes les anciennes gloires du football comme cela se fait ailleurs.

Des surdoués. Certes et en parlant de préparation de la relève, il n'y a pas trente-six solutions car le nom de l'entraîneur de l'Ajesaia, Yves Rabemaromanga, vient presque tout seul. Ce grand spécialiste de la formation des jeunes a sorti de sa botte des grands joueurs dont l'actuel capitaine des Barea, Abel Anicet Randrianantenaina, ou encore Nomenjanahary Lalaina Bolida sans oublier l'un des meilleurs défenseurs centraux du moment Mamy Gervais Randrianarisoa.

Une chose est certaine, si on donne réellement les moyens à Bema, le petit nom d'Yves Rabemaromanga, un centre équipé de toutes les panoplies nécessaires à la formation incluant également l'hébergement et la restauration sans oublier le volet études, on ne mettra pas longtemps à enfanter d'autres enfants surdoués. Si la Côte d'Ivoire a réussi avec l'Académie Mimosas de Jean Marc Guillou, il n'y a pas de raison à ce que celle de Rabemaromanga rate sa mission.

Haut niveau. Ce projet permettrait aussi l'insertion des anciennes gloires parmi l'encadrement dont Maître Kira, Dezy Monstre, Dezy Ramasy, Raniry sans oublier la génération FC BFV avec les Rasoanaivo, Titi, Fidy et Rado, aux côtés de Hery Be, Tipe et Roro. Et la liste ne s'arrête pas là. Car on a besoin de toutes les compétences comme cela se fait ailleurs.

Le recours à d'anciens joueurs de renom reste à la mode mais avec cette obligation de posséder ce précieux sésame d'entraîneur de haut niveau. Dernièrement, les Pays-Bas ont fait appel à Frank De Boer en équipe nationale tout comme Didier Deschamps chez les Bleus. Les clubs ne sont pas en reste car c'est presque la course aux stars de renom telles Andreas Pirlo à la Juventus, Zinedine Zidane au Real, Pep Guardiola à Manchester City ainsi que Ronald Koeman au Barça.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.