Congo-Kinshasa: D'anciens chefs de guerre émissaires de paix pour désarmer le Codeco

En République Démocratique du Congo, d'anciens chefs de guerre sont envoyés en émissaires de paix en Ituri, lit-on sur Africanews.

Dépêchés par le président Felix Tshisekedi, ils ont pour tache de désarmer le Codeco.

Cette milice regroupant des agriculteurs de la communauté Lendu, composé majoritairement d'agriculteurs, est en conflit armé avec la communauté des Hema, des éleveurs et commerçants, pour le contrôle des terres.

Le général Germain Katanga, condamné en 2014 par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre, fait partie de la demi douzaine d'envoyés spéciaux. L'intégration des miliciens dans les forces de sécurité, en leur offrant un statut et un parcours professionnel, est une stratégie qui a fait ses preuves dans de nombreux pays africains en difficulté.

"La discussion a été longue mais à la fin du compte on s'est mis d'accord sur un point. D'un moment à l'autre, dès que le chef de l'État va répondre à leur cahier des charges ou à leur intégration dans l'armée ou dans la police ou bien à la réinsertion communautaire, tout ira bien."

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.