Cote d'Ivoire: Promotion des personnes en situation de handicap - Les professionnels des médias sensibilisés à s'impliquer davantage

24 Septembre 2020

Sensibiliser les hommes et femmes des médias à prendre en compte, dans l'exercice de leur (s) professions (s), la promotion des personnes en situation de handicap.

C'est l'objectif que visait l'Union des communicateurs pour le handicap (Uch) en organisant hier, dans les locaux du Conseil national des droits de l'homme de Côte d'Ivoire (Cndhci) à Cocody, les Deux-Plateaux, une conférence-débat sur le thème : « La Communication est un droit ».

Y ont pris part des journalistes issus de plusieurs organes de la presse écrite et audiovisuelle. Selon Mme Ano Kakou, représentant Sidi Touré, ministre de la Communication et des Médias, la Côte d'Ivoire a ratifié la convention internationale relative aux droits des personnes en situation de handicap afin de favoriser leur inclusion et leur accès à de hautes fonctions dans l'administration.

« Elles doivent pouvoir intégrer la société sans difficulté et c'est une responsabilité collective qui nous engage tous », a-t-elle martelé, soulignant qu'« en réalité, le handicap concerne chacun de nous et peut survenir à tout moment de la vie.

Il faut donc une prise de conscience globale et cela passe aussi par l'information, et la sensibilisation », a-t-elle relevé non sans inviter les médias à être des partenaires privilégiés des organisations des personnes en situation de handicap afin de les accompagner dans la lutte pour le respect de leurs droits.

D'ailleurs, à travers le panel qu'ils ont animé, Agnès Kraidy, (présidente du Réseau des femmes journalistes professionnels) ; Dogo Raphaël (ancien secrétaire d'État en charge de la Promotion des personnes en situation de handicap) et Alfred Kouassi (conseiller au Cndhci) ont tour à tour mis en relief l'importance des journalistes et des médias dans le changement de comportement vis-à-vis des personnes en situation de handicap.

Par ailleurs, Diplo Koukoura de la Direction pour la promotion des personnes en situation de handicap (Dpph) a rappelé l'engagement des services du ministère en charge des Affaires sociales pour améliorer les conditions de vie et d'existence des personnes en situation de handicap.

A noter que selon les chiffres officiels, la population ivoirienne compte 2,74% de personnes en situation de handicap dont la plupart estiment ne pas bénéficier suffisamment d'attention de la part des pouvoirs publics et du secteur privé pour leur autonomisation.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.