Togo: Mission impossible ou presque

24 Septembre 2020

La diffusion de fausses information est un fonds de commerce pour de nombreux médias.

La Haute aAutorité de l'audiovisuel et de la communication (HAAC) veut mettre de l'ordre.

Elle ne parle pas encore de sanctions. Il s'agit d'abord de sensibiliser la profession.

Bonne initiative, mais la grande majorité des fake news sont véhiculés par les réseaux sociaux. Aucune action légale n'est possible depuis de Togo à moins de mobiliser une batterie d'avocats à l'étranger et de mettre en branle une procédure internationale longue et coûteuse.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.