Angola: Le ministre veut une attention particulière à l'agriculture familiale

Lubango (Angola) — Le ministre de l'Agriculture, de l'Élevage et de la Pêche, António de Assis, a demandé jeudi aux Gouvernorats provinciaux et aux administrations municipales de Lubango d'accorder une attention particulière à l'agriculture, en la considérant comme une tâche fondamentale pour la gouvernance de leurs régions.

L'agriculture familiale en Angola contribue à la production d'environ 81% de céréales, 92% de racines et tubercules, 89% de légumineuses et d'oléagineux, 85% de viande et 30% de poisson. Les données montrent que l'agriculture familiale représente plus de 80% de la production agricole nationale, avec une utilisation d'environ 92% des terres cultivées. Selon le ministre, qui s'exprimait lors de la première édition de la Foire d'écoulement de la production nationale "AgriHuíla", avec le développement de l'agriculture, de nombreux problèmes auront des solutions plus durables.

La question du développement en Angola, a-t-il dit, est un facteur inclusif, dans lequel tout le monde est nécessaire dans le processus de culture des céréales, des fruits et de l'élevage des animaux.

"Huíla a un grand potentiel. Nous devons saisir cette opportunité pour être en mesure de répondre aux besoins d'autres régions, dans cette première phase, et ensuite l'apporter à d'autres marchés, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur de la région", a-t-il poursuivi. Le ministre a rappelé que l'Angola traverse un moment profond de transformation de son économie, puisqu'auparavant il avait les yeux tournés vers le port et la mer, étant le moment de regarder les potentiels du pays et de les développer.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.