Afrique: Académie des Oscars - Un Congolais nommé parmi les membres

Animateur 3D et directeur artistique, Sidney Kombo Kitombo est le premier congolais à rejoindre la liste des membres du jury votant de l'académie des Oscars aux Etats-Unis d'Amérique.

Confrontée à de nombreuses critiques du genre et de diversité, l'Académie des Oscars s'est engagée dans une démarche d'évolution en profondeur. Au nombre des 819 nouveaux membres qui vont rejoindre la liste des votants, près de la moitié ne sont pas Américains et représentent environ soixante-huit nationalités. Parmi eux, le Congolais à l'origine des plus grands effets spéciaux rencontrés dans le cinéma américain, Sidney Kombo Kitombo. « Je me suis réveillé sur cet email vendredi. Je me sens simplement reconnaissant...Alors, je vote », avait-il joyeusement posté sur sa page Facebook, il y a quelques semaines.

Sidney Kombo Kitombo est un artiste pluridisciplinaire et talentueux. Après sa formation dans l'une des plus grandes écoles d'art privées au monde, Emile Cohl, il se lance dans l'enseignement du dessin animé et de l'animation 3D de 2008 à 2015. L'année qui suit, il décide de tenter sa chance dans les maisons de production de films d'animation et il se fait très vite remarquer par son travail, fruit de plusieurs sacrifices. Humble, ouvert et rigoureux, l'artiste a pour mission de superviser les différentes équipes qui mettent en place le mouvement des personnages en image de synthèse dans les films pour lesquels il travaille.

Aujourd'hui, il faut reconnaitre que c'est cette audace d'emprunter les gros sentiers qui lui a ouvert les portes du succès et de la reconnaissance, tant aux Etats-Unis qu'à travers le monde, notamment auprès de la diaspora africaine. Grâce à son talent et sa créativité, il a notamment donné vie à de nombreux personnages des films d'animation hollywoodiens comme les Gardiens de la Galaxie, l'Ours Paddington, la Planète des Singes : Suprématie, Avengers Age of ultron, et tout récemment Avengers : Endgame, plus gros succès au box-office mondial.

L'une de ses plus belles expériences est celle de la supervision de séquence et d'animation pour la majorité des prises de vue du personnage de Rocket Raccoon dans les premiers Gardiens de la Galaxie. « Ça été un grand tournant pour moi, car cela investissait non seulement mes compétences en animation, mais également en design, en dessin et en peinture. C'est très rare dans les films hollywoodiens, alors j'ai simplement saisi ma chance et je m'en suis amusé », avait-il déclaré dans une interview accordée lors d'une visite, en France, dans son ancienne école de formation, Emile Cohl.

Engagé dans des programmes d'éducation pour la jeunesse, Sidney Kombo Kitombo se sent fier de pouvoir partager ses connaissances et son expertise dès qu'une occasion se présente à lui. Et à tous ceux qui souhaitent embrasser une carrière d'animateur 3D, le cinéaste d'origine congolaise leur conseille d'être très observateur de tout ce qui se passe autour d'eux et d'être toujours apte à essayer, car dit-on, « qui ne risque rien, n'a rien ». A cela, il précise que la passion reste primordiale pour pouvoir pratiquer un art, surtout lorsque celui-ci parait complexe.

A ce jour, Sidney Kombo Kitombo a remporté deux oscars pour les meilleurs effets spéciaux avec le film « Gravity » en 2014 et « The Jungle Book » en 2017. Aussi, il a plusieurs fois été engagé par les plus grands studios de post-production dont MPC, Framestore. Aujourd'hui, il travaille en Nouvelle-Zélande chez Weta Digital, le studio créé par Peter Jackson, producteur et réalisateur rendu célèbre pour son adaptation de la trilogie du Seigneur des Anneaux.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.