Niger: Lors de l'Assemblée générale de l'ONU, Mahamadou Issoufou met en avant son bilan

Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, s'est exprimé jeudi lors de la 75e Assemblée générale de l'ONU. Il a souligné l'importance de lutter contre le changement climatique, mais il a surtout profité de la tribune pour mettre en avant son bilan, après deux mandats à la tête du pays.

« Je saisi la présente occasion, pour annoncer solennellement, que c'est la dernière fois que je m'exprime en qualité de président de la République du Niger », a déclaré le président nigérien Mahamadou Issoufou, lors de la 75e Assemblée générale de l'ONU.

Le président, qui ne se représente pas à l'élection présidentielle prévue pour la fin d'année, a évoqué des sujets tels que la lutte contre le réchauffement climatique et le scrutin qui approche : « Quand on sait que, c'est pour la toute première fois de son histoire, que le Niger connaîtra un transfert de pouvoir de façon démocratique, cette échéance me remplit de fierté. Cette échéance sera un moment décisif pour le Niger, dans le cadre de ses efforts visant à l'approfondissement de son processus démocratique et de sa maturité politique ».

Il a également profité de ce moment pour faire son bilan. « Cette évolution qualitative est le résultat du travail effectué durant mes deux mandats. Dès le début de mon premier mandat, j'ai fait du respect des textes constitutionnels et des institutions, une vertu cardinale de ma gouvernance pour la renaissance du Niger ».

De nombreux autres chefs d'États africains se sont exprimés ce jeudi lors de l'Assemblée générale des Nations unies. Dans des allocutions vidéo pré-enregistrées, Alassane Ouattara, Ali Bongo, Denis Sassou N'Guesso, Alpha Condé ou encore Roch March Christian Kaboré se sont succédés.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.