Congo-Kinshasa: Les fonctionnaires fictifs existent encore, reconnait le comité de suivi de la bancarisation de la paie

25 Septembre 2020

Le président du comité de suivi de la bancarisation de la paie des agents et fonctionnaires de l'Etat en RDC, Jean-Louis Kayembe, reconnait que malgré les efforts d'assainissement qui ont permis d'élaguer plus de 25 000 fictifs, l'administration publique en compte encore. Il l'a affirmé dans un entretien accordé jeudi 24 septembre à Radio Okapi.

S'agissant des 7 000 milliards de francs congolais qui seraient détournés chaque mois sur l'enveloppe salariale de la fonction publique et partagés entre responsables étatiques, le comité de suivi de la bancarisation indique que ceci est loin de la vérité. Selon lui, l'enveloppe globale de la paie des fonctionnaires s'élève à 418 milliards de francs congolais.

Le vice-premier ministre et ministre du Budget s'est assigné l'objectif zéro fictif pour cet exercice 2020.

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.