Guinée: Bah Oury - "Un chasseur ne dévoile pas ses secrets"

25 Septembre 2020

Invité de l'émission hallein fop de ce jeudi 24 septembre 2020, Bah Oury l'ancien vice président de l'UFDG a promené son analyse sur l'actualité politique guinéenne dans la langue du terroir.

A la question de savoir quels sont les nouvelles stratégies déployées par le FNDC en prélude à la sortie du 29 septembre, le politicien a mis du tact et surtout une dose de parabole dans sa réponse.

Bah Oury a préféré reste fidèle aux principes du FNDC dont il souscripteur et est presque convaincu que rien n'est en mesure de battre Alpha Condé dans les élections à venir quoiqu'il arrive.

Esquivant toutes les questions directes pouvant déboucher sur Cellou Dalein ou l'UFDG et préférant les allusions, il a estimé que quiconque participe aux élections accompagne Alpha Condé dans s'en élan de maintien au pouvoir.

Parlant du fichier »déclaré » assaini n'est pas bon, pour lui à lecture du fichier en question aucun guinéen du Sénégal où de l'étranger n'y figure avec la précision que rien de bien ne saura soigner quelque chose de mal.

Pour l'ancien exilé le fichier validé l'a été par la CEDEAO <>rappelant que l'OIF en connaissance de cause a préféré snobé ce rendez-vous.

Pour l'ancien ministre de la réconciliation la Guinée souffre de la »faiblesse de la qualité de la ressource humaine ».

Réagissant aux mesures de plus en plus liberticides de la HAC version Boubacar Yacine Diallo, l'homme politique a laissé échappé qu'en Guinée que quiconque bénéficie d'un décret ne fait plus économie de son zèle...

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.