Gabon: UA/TURQUIE - Erdem Kaygisiz reçue par Nguema Okome à Libreville

25 Septembre 2020

L'Ambassadeur de Turquie près le Gabon, Nilüfer Erdem Kaygisiz a été reçue en audience par Hortense Nguema Okome, Chef de Bureau de Liaison de l'Union africaine auprès de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale(CEEAC). Les questions de coopération étaient au cœur des échanges entre les deux diplomates. C'était jeudi 24 septembre 2020 à Libreville au siège de l'Union africaine(UAC).

L'accueil et les échanges étaient teintés de solennité entre Hortense Nguema Okome et Nilüfer Erdem Kaygisiz. Elles sont respectivement : Chef de Bureau de Liaison de l'Union africaine auprès de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale(CEEAC) et Ambassadeur de Turquie près le Gabon. Les deux diplomates ont échangé sur les relations de coopération entre la Représentation de l'Union africaine au Gabon et l'Ambassade de Turquie à Libreville.

Accréditée au Gabon en début d'année 2020, l'Ambassadeur de Turquie dit vouloir prendre attache avec les autres représentations diplomatiques mandatées à Libreville. Avec la Représentante de Bureau de Liaison de l'Union africaine auprès de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale(CEEAC), les deux émissaires ont évoqué les questions des relations entre La Turquie et l'Union africaine(UA). « C'était une visite de courtoisie . Elle est tardive, j'aurais dû le faire depuis, mais la pandémie du Covid-19 a bouleversé tous les programmes ou presque. J'ai profité du moment actuel pour rencontrer la Représentante. Avec elle, nous avons surtout échangé sur les fonctions de la représentation de l'Union africaine au Gabon. J'ai été édifiée sur les reformes qu'elle a subies. La Turquie suit ces développements avec intérêts. J'ai pu avoir plus d'informations bien précises. En tant que pays stratégique, nous avons une étroite collaboration avec les pays africains » laisse-t-elle entendre.

La Représentante de Bureau de Liaison de l'Union africaine auprès de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale(CEEAC) quant à elle, estime que cette rencontre avec l'Ambassadeur de Turquie s'inscrit dans l'optique de passer en revue tous les sujets d'intérêt commun. « Madame l'Ambassadrice a bien voulu me rencontrer pour, non seulement prendre attache avec la Représentation de l'Union africaine, mais aussi et surtout de passer en revue tous les sujets à caractère bilatéral. Nous avons échangé sur plusieurs sujets de coopération et ceux que l'on peut-on amorcer » souligne t-elle.

Hortense Nguema Okome affirme que la diplomate turque a une nette idée de ce qu'est l'Union africaine. Elle poursuit ses propos en faisant savoir que les échanges étaient aussi focalisés sur l'urgence dans le domaine de la santé pour faire face à la crise sanitaire actuelle due au Covid-19. Aussi, la situation des conflits dans la Sous-Région Afrique centrale était-elle évoquée au cours des échanges entre les deux mandatées de l'Union africaine et de la Turquie.

L'Ambassadeur Nilüfer Erdem Kaygisiz avoue aimer le Gabon pour son hospitalité. « Dès mon arrivée à l'aéroport, j'ai été bien accueillie et suis ravie. Les Gabonais sont hospitaliers et leur accueil, chaleureux. Libreville est une très belle ville. Je vais visiter le pays qui a beaucoup de patrimoines, des parcs nationaux... » fait-elle savoir.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.