Cameroun: Solidarité - Mobilisation pour deux arbitres

Victimes d'accidents de la circulation en 2017 et 2018, Gérard Fotso et Christian Koung, ont suscité un élan de générosité sur les réseaux sociaux.

Depuis plusieurs jours, les plateformes Whatsapp d'acteurs du mouvement sportif reçoivent des messages relatifs à l'état de santé de l'arbitre central Gérard Fotso, victime d'un accident de circulation en 2017 en allant diriger un match du championnat national. Une opération « coup de cœur » baptisée « Objectif 9 millions pour la remobilité de Gérard Fotso ». Au moment où nous mettions sous presse, la somme de 370.000 F avait été réunie, pour venir en aide au concerné.

Bien avant cette mobilisation, c'est une photo du concernée cloué sur son lit qui était diffusée, accompagnée d'un texte présentant son état de santé actuel : « Il ne peut plus marcher, car ayant perdu l'usage de ses jambes. Pour se déplacer, il doit être porté par son fils. Après son accident, l'assurance de la Ligue l'a couvert jusqu'à un montant de 500.000 F. Faute de moyens, il a dû quitter l'hôpital ». Plus loin, on apprend que des médecins en Inde affirment pouvoir lui rendre l'usage de ses jambes à travers une intervention chirurgicale qui coûte 9 millions de F.

« Une initiative a été prise par les arbitres, qui ont mis sur pied un fonds de solidarité. Les contributions enregistrées s'élèvent à 2 millions de F », informe Mandeng Bakali, son collègue. Gérard Fotso n'est pas le seul dans cette situation. Il y a aussi son collègue de la ligue régionale du Centre, Christian Koung, également victime d'un accident en allant diriger un match en 2018. Non seulement, il est tétraplégique, mais il a perdu deux organes de sens : le goût et l'ouïe. Pour lui aussi, 9 à 10 millions peuvent lui permettre de recouvrir sa santé. Les dossiers médicaux et les factures proforma des deux officiels de match se trouvent sur la table de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), apprend-on de Mandeng Bakali. En attendant, cette chaîne de solidarité se poursuit afin que ces acteurs du ballon rond soient pris en charge.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.