Gabon: Ndendé/Le rivage de la Dola en danger

25 Septembre 2020

La Dola qui traverse la commune de Ndendé se jette dans la Ngounié en provenance de la Doutsila le chef-lieu de Mabanda dans la Nyanga. L'eau nivelle le rivage avec dangerosité

(Gabonews) : Le phénomène d'érosion gagne les habitations à proximité du pont qui sépare les rives de la commune de Ndendé. Cette forte dénivelé a tracé le chemin de l'eau la Dola. "On constate que la nature fait un travail dangereux favorisé par la coupe d'arbres qui protégeaient le bord de la rivière" indique un enseignant de géographie.

Personne ne fait attention à la défiguration du rivage. Les maisons sont rattrapées par les eaux. " Je me dis que si les autorités locales ne font rien dans moins de 10 ans, on parlera d'effondrement ", s'inquiète Chimène.

A vue d'œil, l'observateur non averti pourrait déduire qu'il y a eu des grands travaux d'aménagement par endroit sur les côtes de la Dola. Des segments forment des débouchés de rivières lorsque l'on se balade le long de la Dola qui prête son nom à l'un des 9 départements de la Ngounié sud Gabon.

Des niches d'érosion défoncent brusquement le rivage. Les défenseurs des écosystèmes essaient d'intensifier les campagnes de sensibilisation, mais la population ne cerne pas encore la catastrophe qui les guette. Entre octobre et décembre 2018, la Dola était sortie de son lit.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.