Angola: Halo Trust avec plus de 18 millions USD pour le déminage

Menongue (Angola) — Dix-huit millions et cinq cent mille dollars sont à la disposition de l'organisation non gouvernementale Halo Trust pour la clarification et le nettoyage de 15 millions 831 mille 561 mètres carrés, affectés à la Zone transfrontalière de conservation d'Okavango Zambeze (ATFC / KAZA ), dans la partie angolaise, avec exécution dans la province de Cuando Cubango.

Le projet de déminage est en phase de mise en œuvre, à travers l'importation, en ce moment, avec l'achat de véhicules de soutien, de détecteurs de métaux, d'uniformes divers, entre autres moyens.

Le processus de déminage se concentre sur les municipalités de Dirico, Cuito Cuanavale, Rivungo et Mavinga, qui représentent la composante angolaise du projet de tourisme transfrontalier, qui comprend également les républiques du Botswana, de la Namibie, de la Zambie et du Zimbabwe.

Au total, selon le chef de la base de l'organisation à Cuando Cubango, José António, s'adressant à l'ANGOP, il sera nécessaire un effectif de 700 citoyens, dont 450 sapeurs, 60 chefs de section, 30 superviseurs, personnel de soutien administratif, chauffeurs et mécaniciens.

Il a informé que le montant représente la première tranche d'un total de 60 millions d'euros qui sera mis à disposition en quatre moitiés, sur une période de cinq ans, saluant les gouvernements américain et britannique, ainsi que l'ambassade du Japon, comme principaux donateurs.

Le recrutement de main-d'œuvre et la formation de techniciens déjà expérimentés sont également effectués pour être promus aux grades de superviseurs ou à d'autres responsabilités inhérentes au projet, le recrutement étant prévu pour octobre.

Ils opèrent actuellement dans les municipalités de Menongue, chef-lieu de la province, dans les villes de Cuelei et Bondo et dans la commune de Longa, municipalité de Cuito Cuanavale, où un total de sept champs, correspondant à 400 mille mètres carrés, sont actifs et en nettoyage, avec la participation de 88 sapeurs.

De janvier 2020 à nos jours, le personnel de déminage a détruit 47 mines antipersonnel, 42 mines anti-char, 64 uxes et clarifié huit champs (zones minées), couvrant 147 mille mètres carrés.

Le responsable a souligné que la pandémie avait provoqué un arrêt de travail, dans la période correspondante entre mars et juin, pour avoir conditionné l'entrée de personnel expatrié, directement impliqué dans les travaux de l'organisation.

Le projet KAZA vise à mettre en œuvre un tourisme transfrontalier entre États, afin de contribuer, en peu de temps, au développement socio-économique et culturel de la région australe de l'Afrique, en particulier l'Angola. Du côté angolais, le projet couvre les criques et les réserves naturelles de Longa, Luiana et Mucusso, à Cuando Cubango, ce qui oblige les autorités de ces régions à prendre conscience de l'importance socio-économique et culturelle du programme.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.