Angola: Covid-19 - Trente-neuf écoles de Caála remplissent des conditions de biosécurité

Caála (Angola) — Les autorités du district de Caála (Huambo) ont identifié 39 écoles primaires au deuxième cycle, avec des conditions bio-sécuritaires requises pour la reprise des cours prévue pour 5 octobre, selon le chef de la section locale de l'Éducation, Américo Cinco Reis.

Les cours étaient suspendus en mars, après la notification des premiers cas au nouveau coronavirus dans le pays.

Avant la suspension des cours, le secteur de l'Éducation à Caála, l'un des 11 districts de la province de Huambo, avait inscrit 113.926 élèves à l'enseignement primaire, pour un total de 2.286 enseignants distribués dans 227 écoles construites dans les communes de Calenga, Catata, Cuima et Siège.

Le responsable a informé que ces institutions d'enseignement/apprentissage sont celles qui disposent des conditions sanitaires adéquates pour prévenir et lutter contre la pandémie, telles que de l'eau courante pour l'hygiène des mains et la distanciation sociale.

Toutefois, pour éviter l'abandon scolaire prétendument dû à une possible contagion, une équipe du Bureau psycho-pédagogique travaille avec les parents, les enseignants et les agents communautaires dans le sens de s'adapter à la «nouvelle norme» et, en particulier, de renforcer les mesures de prévention.

Selon le calendrier, le 5 octobre commencent les cours de l'enseignement universitaire et l'enseignement secondaire (1er et 2e cycles), seulement dans les classes de transition (sixième primaire, neuvième, douzième et treizième classes).

Le retour des élèves de septième, huitième, dixième et onzième classes, du 1er et 2e cycles de l'enseignement secondaire est prévu pour le 19 octobre, tandis que ceux de l'enseignement primaire ne reprendront que le 26 octobre.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.