Angola: Covid-19 - Le gouvernorat de Cuando Cubango appelle la population au calme

Menongue (Angola) — Le Gouvernorat de Cuando Cubango a demandé un maximum de calme à la population de la province, après l'enregistrement, jeudi, du premier cas positif ayant entraîné la mort, dont la provenance est la province de Bié.

Il s'agit d'un citoyen de 48 ans, officier des Forces armées angolaises (FAA), qui a travaillé comme technicien de santé à l'hôpital militaire du commandement de la 5e division d'infanterie.

La demande apparaît dans un communiqué de presse du gouvernorat local parvenu vendredi à l'Angop, qui invite également la population à observer strictement toutes les mesures préventives contre le Covid-19, dictées par les autorités sanitaires et toutes les instructions contenues dans le décret présidentiel sur la situation de calamité publique.

Le Gouvernorat de Cuando Cubango, par le biais de la Commission provinciale multisectorielle de lutte contre le Covid-19, garantit qu'il continuera à travailler pour redoubler le contrôle aux points de frontière avec les provinces et les pays voisins déjà touchés par la pandémie et pour renforcer la surveillance épidémiologique au niveau interne.

La victime travaillait et vivait à Menongue, s'étant récemment rendu à Bié en visite familiale, d'où elle est venue avec des plaintes qui l'ont forcé à consulter les services de santé locaux.

Il a été soumis, selon la note, à une série d'examens médicaux, dont le test de Covid-19, puis envoyé au laboratoire régional de virologie moléculaire de Benguela.

Le document ajoute qu'en attendant le résultat du test, son état a évolué négativement, bien qu'il ait reçu tous les soins médicaux que les protocoles de santé lui imposent pour de telles situations.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.