Algérie: Le raccordement des régions d'ombre et des zones agricoles au gaz et à l'électricité parmi les priorités

El Tarf — Le ministre de l'Energie Abdelmadjid Attar a affirmé, jeudi soir, à partir de la wilaya d'El Tarf que le raccordement des régions d'ombre et des zones agricoles aux réseaux d'électricité et de gaz naturel, "figure parmi les priorités du programme du gouvernement".

"Entre 8000 et 12 000 régions d'ombre recensées à ce jour à travers le territoire national nécessitent un raccordement aux réseaux de gaz et à l'électricité", a précisé le ministre lors de l'inspection de projet de réalisation d'un transformateur 30-60 kilovolt dans la commune de Besbes, dans le cadre d'une visite d'inspection et de travail dans la wilaya d'El Tarf.

Il a dans ce sens ajouté que les opérations de recensement de ces régions ont été menées en coordination avec les walis et les collectivités locales qui ont élaboré un programme de prise en charge "accordant la priorité aux régions les plus démunies".

M.Attar a ajouté que les régions de d'ombre sont situées loin des gazoducs et que le raccordement va nécessiter des investissements colossaux attestant que ces régions seront alimentées en électricité grâce "à l'énergie photovoltaïque et verront l'installation de grands réservoirs de gaz propane pour approvisionner les foyers en cette énergie".

Il a rappelé à ce sujet que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a ordonné de faire bénéficier les agriculteurs et les producteurs versés dans l'industrie artisanale et dans la petite industrie, de l'électricité et du gaz, même si ces derniers ne se sont pas encore acquittés des 50% des frais de raccordement.

Au cours de cette visite de travail et d'inspection dans la wilaya d'El Tarf, le ministre de l'Energie a présidé la cérémonie de raccordement au réseau du gaz naturel de près de 387 foyers dans la commune de Besbes (200 à la cité Sidi Djemil et 187 autres à la cité Nedjoua Bekhouche).

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.