Togo: 'Le Togo ne peut plus se payer le luxe de trainer une situation conflictuelle'

25 Septembre 2020

Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, porte-parole de la 'Dynamique Mgr Kpodzro' et l'une des responsables de la CDPA (opposition), a reconnu vendredi 'avoir le dos au mur'.

'Le Togo ne peut plus se payer le luxe de trainer une situation conflictuelle qui dure depuis des années. Le prix payé est trop élevé. Il est temps qu'on règle les problèmes structurels pour que l'on travaille pour le développement du pays', a-t-elle déclaré a micro d'une radio privée.

Quelle signification donner à ces propos ? La fin d'une opposition radicale, le souhait d'entamer un débat avec le pouvoir.

On devrait en savoir davantage lors du meeting qu'elle organisera le 4 octobre prochain à Baguida, près de Lomé.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.