Sénégal: Les produits sanguins disponibles dans les hôpitaux de Diourbel

Diourbel — La banque de sang de l'hôpital Matlaboul Fawzeyni a un taux de disponibilité très satisfaisant en produits sanguins, a assuré son directeur, Makhtar Lô, dans un entretien avec l'APS.

"On est en train de faire des efforts. Le taux de satisfaction des demandes en produits sanguins est de 90%. Il y a des donneurs qui viennent, il y a également des accompagnateurs de malades (...)", a-t-il dit.

Pour arriver à de tels résultats, la structure sanitaire a mis en place une stratégie annuelle avec des activités bien planifiées pour un approvisionnement correct en produits sanguins.

"Il y a des collectes qui sont effectuées au sein des populations mais il y a également des donneurs fixes qui viennent à l'hôpital pour faire des dons. Et c'est avec ces différents produits que nous essayons d'assurer la disponibilité des produits sanguins", a expliqué le directeur.

L'hôpital Matlaboul Fawzeyni mène aussi des collectes un mois avant le grand magal de Touba pour renforcer son stock.

"Il arrive qu'en de pareils moments, quand le magal approche, il y a également un dispositif pour renforcer la dotation et la disponibilité, le nombre de collecte est augmenté", a souligné M. Lô.

La banque de sang a connu toutefois quelques difficultés dans la collecte à cause de la pandémie du coronavirus même si la tendance revient à la normale, a relevé le directeur de l'hôpital.

"C'est vrai que durant la période du Covid-19, il y a eu une perturbation (...) sur la fréquence des collectes mais à présent, cette situation est redevenue normale. Il nous arrive rarement d'avoir de pénurie parce qu'on ne peut pas avoir une satisfaction totale", a-t-il dit.

"Il n'y a jamais de rupture totale de sang à l'hôpital", a assuré Mamadou Sakhine, chef du laboratoire à l'hôpital régional Heinrich Lübké de Diourbel.

Selon le pharmacien biologiste, la banque de sang de l'hôpital régional de Diourbel parvient à collecter une soixantaine de poches de sang le mois.

"On a des donateurs comme les parents des malades, les élèves du lycée, les associations qui viennent très souvent. Parfois, c'est nous qui allons vers eux et dans l'année il nous arrive de collecter 3000 voire 3500 poches", a-t-il fait savoir.

Ces collectes permettent de fournir gratuitement du sang aux malades mais également de "dépanner" le district sanitaire de Diourbel et parfois l'hôpital Matlaboul Fawzeyni de Touba, a-t-il fait part.

Pour le spécialiste, "il est important que les gens connaissent leur groupe sanguin" pour une meilleure prise en charge en cas de besoin.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.