Ile Maurice: Pilotes - Le plan de congé sans solde dévoilé

25 Septembre 2020

Comment se passera le Leave without Pay (LWP) pour les pilotes ? Lors d'une réunion mercredi, les pilotes d'Air Mauritius (MK) ont pris connaissance du plan pour chaque catégorie ayant obtenu un nouveau contrat.

Tout d'abord, pour les pilotes des A330/350, au nombre d'environ 50, le plan est de les diviser en quatre lots. Chaque lot prendrait trois mois de congé sans solde à tour de rôle, sur une base de rotation. Ceux qui ne sont pas récents sur la flotte iraient d'abord sur LWP.

Ensuite, les pilotes des A330/A340 sont désormais considérés uniquement comme des pilotes A330. Car les appareils A340 sont en vente. Les offres reçues seraient en cours d'évaluation. Fin octobre, ces appareils quitteront la flotte.

Les mêmes arguments s'appliquent aux pilotes des A319/A330 car les A319 ont également été mis en vente. Quel est le plan pour ces pilotes ? Il est prévu qu'ils poursuivent un LWP continu de six mois, après quoi ils seront progressivement réactivés sur l'A330 (par ordre d'ancienneté), à mesure que les besoins en main-d'œuvre augmenteront.

Finalement, pour les pilotes d'ATR, le plan est de les placer sur des rotations un temps de travail, un mois off pour l'année à venir. Car il y a suffisamment de vols pour que tout le monde reste.

Quid de ceux qui n'ont pas obtenu de nouveau contrat ? Le plan prévoit une option pour eux. Il s'agit de prolonger le congé sans solde de deux ans afin de ne pas les licencier. Ceux qui souhaitent prendre cette option doivent faire la demande en écrit à l'administrateur.

Un plan a été élaboré pour le reste des employés de MK qui travailleront à temps partiel. Si leur demande de commencer le 1er novembre au lieu du 1er octobre leur a été refusée, le plan fait mention que la période s'étale jusqu'au 31 mars 2021 et sera revu mensuellement en fonction du flux de travail au sein de la compagnie d'aviation

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.