Guinée: Labé - La ruse du syndicat des transports qui "surprend" la première personnalité locale du mouvement syndicale

26 Septembre 2020

Il y a quelques jours, à l'issue d'un mouvement estudiantin tenu à la capitale, le chef de l'Etat a décidé de ramener les tarifs de transport à la normale soit au prix d'avant le 26 mars 2020.

Ce qui implique que les engins de transport qui prenaient 9 personnes reprenaient leurs habitudes avec le prix officiel de 120000 pr passager.

La décision est passée partout sauf à Labé, où les responsables syndicaux prétextant attendre une rencontre entre leur hiérarchie et le ministre des transports ont inventé une formule où au lieu de prendre 9 personnes, les taxis de cette capacité en prendraient 7 au prix de 160000 le siège, chose que ne savait pas El hadj Lamine Sangaré secrétaire générale de l'union régionale des travailleurs/CNTG :

« Je ne suis pas au courant mais s'il y a entêtement à ce niveau je serai obligé de revoir la situation... »

El hadj Lamine Sangaré demande aux professionnels du transport d'voir de la compassion pour les passagers par ces temps de galère avant de projeter une rencontre avec les professionnels de transport pour évaluer les enjeux avec eux et pourquoi pas rectifier le tir.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.