Burkina Faso: Le MPS investit l'ex-Premier ministre Isaac Zida candidat à la présidentielle

Yacouba Isaac Zida

L'ex-président et ancien Premier ministre de la transition Yacouba Isaac Zida a été investi comme le candidat du Mouvement patriotique pour le salut ce vendredi 25 septembre à Ouagadougou. En exil au Canada depuis 2016, son arrivée avait été annoncée au pays mais un mandat d'arrêt a été lancé contre lui par la justice militaire pour « désertion en temps de paix et insubordination ».

Slogans révolutionnaires, critiques contre la gestion du pouvoir de Roch Marc Christian Kaboré, les militants du Mouvement patriotique pour le salut ont saisi cette occasion d'investiture de leur candidat pour dénoncer ce qu'ils jugent comme une « cabale politico-judiciaire » contre l'ex-président Yacouba Isaac Zida.

« Il a été radié des cadres des forces armées par un décret et comme si cela ne suffisait pas, on le poursuit encore pour désertion en temps de paix et pour insubordination, s'insurge Augustin Loada, président du MPS. Toutes les justifications du monde ne suffiront pas à occulter le caractère arbitraire et purement politique de cette décision, qui ne pourra se résoudre que politiquement, soit par la négociation soit par le rapport de force. »

Absent de la cérémonie, c'est par visioconférence que Yacouba Isaac Zida s'est adressé aux militants et sympathisants de son parti. Avec en fond, le drapeau national, l'ex-Premier ministre de la transition n'a pas été tendre avec l'actuel gouvernement.

« La mal gouvernance a atteint un niveau jamais égalé. Notre pays s'enfonce dans un gouffre sans fond alors que les gouvernants vivent dans une totale insouciance, marqués par une incompétence notoire. C'est pour cette raison que je me suis de nouveau engagé en politique. »

Les militants présents à la maison du peuple préviennent qu'ils n'accepteront pas un rejet de la candidature de Yacouba Isaac Zida, à qui ils ont d'ailleurs demandé de rentrer au Burkina Faso, pour la campagne électorale.

Dans un communiqué, le ministre burkinabè de la Communication dément que le gouvernement a empêché l'ancien Premier ministre de revenir au Burkina Faso afin de participer au congrès de son investiture. « L'entrée du territoire du Burkina est libre et autorisée à Monsieur Yacouba Isaac Zida comme à tout Burkinabè désireux de revenir dans son pays », souligne le ministre. En refusant toutefois de le « soustraire de toute action judiciaire », tel que l'a souhaité Augustin Loada et ses camarades du parti.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.