Cote d'Ivoire: Secteur des Petites et moyennes entreprises - Anoblé instruit les acteurs sur les actions idoines

25 Septembre 2020

Le ministre de la Promotion des petites et moyennes entreprises (Pme), Félix Anoblé, a échangé le mercredi 23 septembre 2020, à Bouaflé, avec les acteurs de ce secteur. La rencontre a porté sur diverses questions liées à son département ministériel dont le statut de l'entreprenant.

Ce cadre d'échange et d'information s'est déroulé au centre culturel Henri Konan Bédié de Bouaflé, en présence notamment de la secrétaire d'État en charge de l'Autonomisation des femmes, Myss Belmonde Dogo, du maire de Bouaflé et Dr Léhié Bi Lucien.

Celui qu'on appelle affectueusement «l'Avocat des Pme» a expliqué, entre autres, le statut de l'entreprenant, présenté des opportunités de création d'emplois notamment des Pme, énuméré les critères d'éligibilité au fonds de 150 milliards F CFA dégagés par l'État au profit des entreprises impactées par la Covid-19. Il a également présenté la politique générale du gouvernement pour le rayonnement des Pme.

Pour ce faire, il a exhorté les promoteurs des entreprises de la Marahoué à avoir une "organisation type", notamment à l'intérieur du pays, pour défendre leur secteur et se faire identifier afin de bénéficier du statut de l'entreprenant, une condition pour bénéficier de nombreux privilèges qu'offre l'État de Côte d'Ivoire.

En guise de réponse au maire de Bouaflé qui a porté son intérêt notamment sur les possibilités de transformation de l'anacarde produit dans la région, le ministre a assuré que son département est prêt à accompagner les mairies et conseils régionaux pour booster la mise en place d'industries locales.

Félix Anoblé a insisté sur la nécessité d'avoir un climat apaisé en Côte d'Ivoire pour impulser le développement. « Il faut dire non à la violence et se mettre au travail car la Côte d'Ivoire regorge d'énormes richesses non encore exploitées », a-t-il lancé

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.