Madagascar: Malaza Ampitatafika - Un premier suspect d'une attaque écroué

Après une attaque armée survenue la semaine passée à Malaza Ampitatafika, un premier suspect a été arrêté par la gendarmerie. Il a été traduit devant le parquet et se trouve maintenant placé sous mandat de dépôt.

Les enquêteurs sont toujours sur la piste des auteurs de ce vol qualifié ayant eu lieu au cours de la nuit de jeudi à vendredi 18 septembre.

La gendarmerie, saisie de l'affaire, a expliqué que six bandits armés ont fait parler la poudre à leur arrivée dans la cour de la maison ciblée. Ces malfaiteurs ont tiré une fois avant de s'y introduire. Aucune perte en vie humaine n'est à déplorer. Le gang a asséné des coups au chef de famille. Il a réclamé à sa femme l'argent et les portables. En possession du butin, les criminels comptaient encore dévaliser une maison à côté, mais des gendarmes sont intervenus. Ils ont réussi à prendre le large dans le noir.

Après ce vol aggravé, l'autre maison a failli être victime pour la seconde fois. Les locataires avaient subi l'attaque d'une escouade de brigands . La gendarmerie est actuellement en passe d'identifier ces scélérats.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.