Madagascar: Musique - Le « Batteur Noir » reconquiert la capitale

Il est de ces artistes qui par sa prestance en impose dans le milieu musical, Jimmy B'Zaoto dit le « Batteur Noir » nous revient pour nous enivrer de la tonitruance mélodieuse et envoûtante de sa musique.

Asa manière, il conquiert le public mélomane par son style bien particulier. Le genre d'artiste qui prône avec fierté son amour pour la musique malgache, le tout en conjuguant avec créativité et dynamisme les mélodies traditionnelles avec une bonne dose de modernité, Jimmy B'Zaoto enchante à chacune de ses apparitions. Un musicien aux multiples talents, composant aussi bien qu'il écrit lui-même ses chansons, il s'affirme également malgré sa réputation de batteur émérite comme un multi-instrumentiste, excellent tout aussi bien à la guitare ou à la « kabosy ».

Jimmy B'Zaoto c'est l'histoire d'un artiste bercé par la ferveur du « salegy », ce genre musicale enivrant et propre au Nord de la Grande île, depuis sa plus tendre enfance. Jimmy Marius Rakotobe de son vrai nom, c'est en accompagnant entre autres son père lors des ameux « bals poussières » qui égayaient sa région natale qu'il s'essaya à la batterie alors âgé à peine de 10 ans. Depuis, il en a fait du chemin et conquérant continuellement la scène aux côtés des plus grands comme Din Rotsaka, Fanaiky et Daddy Miandrisoa, il assouvi sa réputation de « Batteur Noir », l'énergique et l'intrépide.

Fidèle à lui-même

« Zaoto » signifie selon lui cet état d'esprit qu'il adopte continuellement au quotidien et particulièrement sur scène, à savoir une manière d'être et de rester fidèle à soi-même. « Ne jamais se voiler la face et toujours se présenter tel qu'on est. Partager avec fierté notre vision des choses et s'exprimer toujours avec aisance, c'est là le leitmotiv qui m'anime à travers ma musique » confie-t-il dans une interview. A travers cette vision, il se découvre ainsi également à travers son « Zaoto groove », un style musical avec lequel il fusionne le salegy a vecu un zeste de jazz et quelques sonorités électrisantes issues du rock.

En 2015, Jimmy B'Zaoto sort avec son groupe son premier album « Anatra olo be », un opus qui lui a valu de se faire encore plus remarquer par les mélomanes de tous horizons. De même, on lui reconnait entre autre aussi des titres comme « Anabavinao », « Mamosavy tegna » et Dahalo », à travers lesquelles il chante aussi bien l'amour que le respect de la nature et les faits de société. Sur la scène de la Teinturerie Ampasanimalo, le Batteur noir promet ainsi une nouvelle fois de nous faire voyager et de nous enivrer de sa musique.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.