Madagascar: Réorganisation à Mahazo - Bras de fer entre marchands et commune

La relocalisation des marchands ambulants sur la route nationale 2 se poursuit. Hier, ceux de Mahazo ont dû quitter les lieux.

Des équipes de la Commune Urbaine d'Antanan arivo et de la commune rurale d'Ambohimangakely, de la Gendarmerie nationale et de la Police nationale ont été aperçus de bon matin, hier. Ils sont arrivés dès l'aube à Mahazo, pour procéder à l'expulsion des marchands ambulants au bord de la route nationale 2 et à la réorganisation des stationnements de taxi-ville et de la ligne E.

Une fois de plus, l'opération a été contestée par les marchands. Ils se sont attroupés et ont hué les responsables. Cette manifestation a engendré l'obstruction momentanée de la circulation à Mahazo, aux alentours de 8 heures du matin. « Nous ne contestons pas l'organisation. Nous demandons juste un lieu adéquat pour continuer nos activités. Nous avons des bouches à nourrir et des enfants à scolariser », assène Myriam Rasolonjato, commerçante de légumes non loin de la clôture de la clinique adventiste à Mahazo.

Les responsables de la commune d'Ambohimangakely invitent commerçants à prendre place dans le marché de Mahazo, dont plusieurs étalages sont inoccupés.

Bouchons réduits

Si les responsables ont pu expulser les commerçants qui occupent depuis peu une partie des trottoirs en face de la clinique de l'église adventiste depuis le confinement, ceux qui font leur commerce sur les trottoirs et les chaussées de cette route nationale, depuis un certain temps, ont continué à squatter les lieux. N'ayant pas pu leur faire quitter les lieux, les responsables leur ont donné la journée d'hier, pour liquider leurs marchandises.

Ces responsables ne se sont toutefois pas levés de bon matin, pour rien. Des changements sont constatés à Mahazo. Les bouchons ont diminué, la circulation est plus fluide. Le stationnement des taxi-ville à Mahazo est déplacé en face de son emplacement précédent. Le stationnement et l'arrêt de la ligne E sont également déplacés en face de l'entrée de la clinique de l'église adventiste. Deux bacs à ordures sont installés sur le lieu d'entassement d'ordures. L'assainissement se poursuit, ce jour.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.