Madagascar: Transport - Le secteur privé investit dans l'amélioration des services

Parfaire le système intégré d'information des gares routières. C'est l'objectif que s'est fixé la Plateforme Humanitaire du Secteur Privé (PSHP), une association regroupant des entreprises du secteur privé en effectuant un don de matériels informatiques à Andohatapenaka.

« Ce don de la PSHP s'inscrit dans le cadre du projet « Appui du secteur privé dans la préparation et la réponse aux épidémies » qui est mis en œuvre depuis mars 2020, avec le financement du Connecting Business initiative (CBI), une initiative lancée lors du Sommet humanitaire mondial de 2016 qui regroupe le Programme des Nations Unies pour le Dévelop- pement (PNUD) et le Bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires (UNOCHA) » explique Isabelle Salabert, présidente de la PHSP à Madagascar.

Grâce à ce soutien, la PSHP a apporté appuis techniques et matériels au projet pilote du MTTM de mise en place de ce système de suivi à la gare MAKI d'Andohatapenaka, lequel pourrait être dupliqué dans d'autres gares routières mais également ferroviaires, et ports maritimes et fluviaux dans tout le territoire. Un manuel du suivi des passagers accompagné a l'opérationnalisation de ce système intégré et informatisé de suivi des voyageurs.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.