Madagascar: Véhicules de service - Le texte sur le respect des réglementations adopté

Le texte relatif à l'Accord pour le respect des réglementations en vigueur sur l'immatriculation des véhicules de service au sein de l'Administration publique a été adopté durant le Conseil du gouvernement du 24 septembre dernier. Il s'agit d'un texte élaboré et proposé par le Secrétariat d'Etat à la Gendarmerie.

Cette disposition prévoit le renforcement des contrôles de l'utilisation des matériels roulants appartenant à l'Etat, entre autres, le respect des plaques rouges, de l'immatriculation par rapport à l'entité de rattachement, ainsi que des preuves de l'affectation des véhicules. Au mois de juillet 2018, le Premier ministre Ntsay Christian a déjà lancé un rappel à l'ordre à l'endroit de tous les détenteurs des véhicules administratifs tout en rappelant que « les véhicules de représentation et de fonction sont mis à la disposition de leurs détenteurs pour tous leurs déplacements aussi bien professionnels que personnels même en dehors des heures de travail, tandis que ceux de service doivent être rapportés sur les lieux du travail à la fin de la journée.

L'instauration des plaques rouges permet justement de matérialiser la transparence dans l'utilisation des moyens de l'Etat et d'éviter que cette utilisation se fasse de manière abusive ». Dans sa lettre de rappel à l'ordre, le Premier ministre invite les citoyens à jouer pleinement leur rôle d'observateurs. Ces derniers temps, l'on remarque un relâchement par rapport à l'utilisation des véhicules administratifs. C'est certainement la raison pour laquelle le Secrétariat d'Etat à la Gendarmerie décide d'initier ce texte de loi. Un accord pour le recrutement de 1200 élèves-gendarmes au titre de l'année 2021 a également été adopté durant ce Conseil du Gouvernement.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.