Egypte: L'appel au chaos est un crime qui relève de la trahison nationale

L'appel au chaos est considéré comme un crime relevant de la trahison nationale à laquelle sont impliqués tous ceux qui y incitent quel que soit le moyen employé, a considéré le ministre des Wakfs, Mohamed Gomaa dans des déclarations ce samedi.

Gomaa a appelé à punir sévèrement les auteurs de ces appels subversifs lancés par des groupes terroristes pour nuire à la société, qualifiant toute tentative de couvrir de tels individus de trahison à la religion et à la patrie.

Le ministre des Wakfs avait auparavant appelé les Égyptiens à faire face aux forces du mal et aux tentatives de déformer l'image de l'Islam.

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.