Angola: Agostinho Neto est une "marque indélébile de la politique angolaise" , dit le MPLA

Luanda — La vice-présidente du MPLA, parti au pouvoir en Angola, a qualifié António Agostinho Neto de "marque indélébile" de la politique angolaise et, en même temps, de "point de départ" de l'évolution de cette politique.

Intervenant, samedi, à l'ouverture d'une Table-ronde sur la "Dimension politique et culturelle d'Agostinho Neto", Luisa Damião a plaidé pour la nécessité de promouvoir toujours le legs de Neto.

Il revient aux nouvelles générations d'étudier et de connaitre la bravoure des héros nationaux, parmi lesquels Agostinho Neto, qui a proclamé l'indépendance nationale le 11 novembre 1975, a renchéri Luisa Damião, au cours de cette rencontre organisée par le Mouvement populaire de libération de l'Angola.

Célébrer et se souvenir de la vie et de l'œuvre du Président fondateur de la Nation angolaise, 41 ans après sa disparition physique, tel est l'objectif de cette table-ronde.

D'après la dirigeante du MPLA, Agostinho Neto est aussi l'une "de plus grandes figures" de l'histoire angolaise de la moitié du siècle XX.

Idéologiquement progressiste, Agostinho Neto, intelligent et charismatique, était déterminé à lutter pour l'indépendance de son pays, qu'il aimait tant, aux côtés de ses compagnons de tranchée, a souligné la vice-présidente du MPLA.

Dans son parcours historique, outre sa dimension humaniste et révolutionnaire, Neto a exposé beaucoup d'idées politiques dans l'histoire de la politique angolaise.

Le Président Neto a aussi laissé ses empreintes sur plusieurs autres domaines, a-t-elle-dit, citant, à titre d'exemple, la Culture, la Santé, l'Education et l'Economie.

Enfin, la dirigeante du MPLA a souligné que Neto fut également l'un des auteurs africains les plus traduits et étudiés par les Universités du monde, notamment par celles de Rome (Italie), de Porto (Portugal), du Nigéria, du Brésil et des Etats-Unis d'Amérique.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.