Ile Maurice: De la drogue synthétique valant Rs 2,4 millions dans un sachet de riz basmati

26 Septembre 2020

De la drogue synthétique pesant 486g et d'une valeur de Rs 2,4 millions a été retrouvée dans un sachet de riz basmati dans la soirée du jeudi 24 septembre. Un dénommé Dylan Spencer Beeharry, 24 ans et habitant de Trou-d'Eau-Douce, a été arrêté par la brigade antidrogue de l'Eastern Division, qui travaillait sous la supervision de l'inspecteur Sevanandee.

La scène, qui s'est produite vers 23 heures à côté de l'Agricultural Marketing Board à Moka, s'est déroulée comme dans un film. Pendant qu'ils faisaient le guet, les policiers ont aperçu une voiture de couleur grise venant de Bagatelle, qui s'est arrêtée dans Villa Road. Un jeune homme est descendu du véhicule et a emprunté un chemin parallèle. Après quelques minutes, il est réapparu avec un sac à dos de couleur grise et a marché en direction de Bagatelle Mall. Entretemps, les policiers qui le surveillaient se sont échangé des informations pour l'appréhender.

Quand ce fut chose faite et que les policiers l'ont informé qu'ils étaient de la police, l'homme a tenté de s'enfuir et s'est délesté du sac. Il a été intercepté quelques mètres plus loin par d'autres collègues policiers. Il leur a alors expliqué que «Ena 500 gram ladrog syntetic ladan pou mwa ek V.» Pressé de questions sur l'identité de V... , il a révélé qu'il s'agissait d'un chauffeur de taxi de Trou-d'Eau-Douce, qui l'a accompagné. Entre-temps, ce dernier a démarré en trombe, entrant en collision avec une voiture de police. Il a tenté de fuir mais a été rattrapé. Une fouille corporelle sur sa personne a permis aux policiers de saisir Rs 3 100, qu'ils soupçonnent de provenir de la vente de la drogue. Les deux répondent d'une accusation provisoire de trafic de drogue.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.