Soudan: Al-Burhan appelle à développer une vision stratégique pour résoudre la crise économique

Khartoum — Le président du Conseil de souveraineté, le lieutenant-général Abdul Fattah Al-Burhan, a appelé au développement d'une vision stratégique à long terme avec des objectifs spécifiques en termes de quantité et de calendrier pour faire face à la crise économique, tout en adhérant à l'utilisation optimale des ressources et à lutter contre la corruption.

S'adressant samedi matin au début de la Conférence économique nationale à Khartoum, Al-Burhan a souligné l'importance de la recherche pour « diagnostiquer les symptômes et les causes du problème et s'éloigner des analgésiques temporaires » pour passer au stade de la croissance.

Il a déclaré que la signature de la paix est l'une des opportunités à investir pour faire face à la crise économique dans le pays, et a ajouté qu'il existe des opportunités internes et externes à exploiter pour sortir de la crise.

« La paix nous permet de travailler ensemble pour réformer l'économie et ce que l'ancien régime a corrompu, et c'est l'occasion de supprimer le Soudan de la liste des pays qui parrainent le terrorisme, de s'intégrer dans la communauté internationale, d'insuffler une âme dans le corps de l'économie et de reconstruire les relations étrangères d'une manière qui renforce l'intérêt national.

Dans son discours, Al-Burhan a renouvelé la volonté du gouvernement de mettre en œuvre les recommandations de la conférence et a déclaré que le peuple soudanais avait mené une grande révolution qui nous rend confiants que le pays ira en sécurité.

Il a salué les martyrs, les femmes, les hommes, les jeunes hommes et les jeunes filles qui portaient le patriotisme et étaient patients avec le poids des pas du gouvernement dans l'avenir pour lequel ils se sont sacrifiés.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.